La recette du podcasting vidéo

Il y a quelques semaines, j’ai écrit un texte sur la webtélé où je parlais entre-autres de l’utilité du podcasting dans une stratégie de publication vidéo sur le web. Cet article a suscité beaucoup de commentaires et de questions, tant sur le blogue, par courriel ou même via Twitter. Afin de partager des réponses (et mes connaîssances sur le podcasting vidéo), voici un billet qui, je l’espère, saura vous éclairer.

Voici ce dont vous aurez besoin pour produire un podcast vidéo:

1- Une plateforme de publication pouvant générer un fil RSS (bref, un blogue)
Par définition, un podcast est un fil RSS dans lequel on imbrique des fichiers médias, qu’ils soient audio, vidéo, photo ou même un document PDF. La façon la plus simple de publier un fil RSS est d’utiliser une plateforme de blogue comme WordPress. Je vous conseille fortement WordPress car à moins d’héberger votre podcast sur un portail de podcasting, WordPress est la seule plateforme pour laquelle il existe des plugiciels de podcasting.

2- Un service d’archivage de fichiers média
Je ne parle pas ici de services comme Youtube ou Dailymotion. Pour que le podcasting soit possible, il faut avoir accès au fichier-source vidéo et pouvoir le télécharger (pour un podcast, encodez toujours votre video pour l’iPhone). Comme ce type de plateforme ne permet pas le téléchargement de l’original mais seulement le visionnement, il faut se tourner vers d’autres services. Vous pouvez toujours les héberger sur le serveur qui héberge aussi votre blogue mais si vous publiez beaucoup, vous aurez tôt fait de remplir l’espace-disque. Et si votre podcast devient très populaire, l’hébergeur en question risque de vous charger des frais pour l’utilisation de la bande passante. Vous pouvez donc les héberger gratuitement à l’aide d’Internet Archive. Si vous désirez comme moi des statistiques de téléchargement (et un service professionnel) tournez-vous vers LibSyn. Pour aussi peu que 5$, vous pourrez placer jusqu’à 100 mb de vidéo chaque mois sans avoir à vous soucier de la bande passante.

3- Un plugiciel (plugin) pour imbriquer les fichiers média dans le fil RSS
Il est possible que vous puissiez publier un podcast simplement en mettant un lien vers un fichier média à l’intérieur d’un billet de blogue. Mais le fil RSS produit risque de ne pas imbriquer le fichier média et rendre l’abonnement et ke téléchargement automatique impossible. C’est pourquoi il vous faut un plugin qui puisse générer un fil RSS compatible. En prenant pour acquis que vous utilisez WordPress, il y a deux plugiciels gratuits que vous pouvez utiliser. Le premier s’appelle PodPress. Il existe depuis quelques années (la version actuelle est la 8.8) et a été éprouvé plusieurs fois. C’est celui que j’utilise. Il vous permet d’imbriquer les fichiers médias et de modifier l’information qui apparait sur la page iTunes de votre podcast. L’autre s’appelle PowerPress. Il est produit par la compagnie Blubrry qui héberge aussi des podcasts et ressemble à PodPress. Il est nouveau, peu éprouvé et la version actuelle est la 0.7.1. Puisqu’il est produit par Blubrry, je ne doute pas de la robustesse de celui-ci. De plus, ces deux plugiciels possèdent des lecteurs de médias qui rendront l’écoute possible sur votre billet de blogue.

4- Un lecteur flash pour visionner la vidéo (facultatif)
Comme les lecteurs fournis avec ces deux plugins ne permettent pas le partage sur les réseaux sociaux (et sont plutôt laids), il est à considérer d’utiliser un autre service pour afficher la vidéo sur votre billet de blogue. Puisque vous publiez probablement déjà vos vidéos sur Youtube, utilisez le code généré pour cette vidéo pour l’insérer dans votre billet de blogue (vous le faites probablement déjà, de toute façon). Ça n’interfèrera en rien avec ce que vous publiez avec le plugin PodPress. Le plugin insère le fichier média dans le fil tandis que le lecteur de youtube est une image du fichier original qui provient de leur service.

Quoi d’autre?

1- Un service de normalisation de fil RSS
Connaissez-vous FeedBurner? Intégré depuis peu sous la bannière Google, c’est le service de ormalisation de fil RSS le plus répandu. Il est utile car il vous permet d’obtenir des statistiques de sollicitation du fil RSS, des statistiques de téléchargements de fichiers, etc. Il vous permet aussi de valider et de vérifier le fil RSS original de votre blogue et de déceler des anomalies ou des problèmes majeurs. De plus, il offre la redistribution par courriel et autres utilitaires qui vous permettent d’optimiser l’utilisation de votre fil RSS par les internautes. C’est le fil RSS normalisé par FeedBurner que vous voudrez fournir à iTunes lorsque vous soumettrez votre podcast à leur liste.

2- Un service de redistribution vidéo
Sur combien de plateformes publiez-vous vos vidéos? Généralement, vous le faites via seulement une plateforme, pas vrai? Mais l’addition des plateformes où vos vidéos sont disponibles permettent la multiplication des visionnements par les internautes. Après avoir ouvert un compte sur les différentes plateformes de vidéo (Youtube, Vimeo, Blip.tv, etc.) TubeMogul vous permet de publier vos vidéos sur toutes ces plateformes en une seule opération.

Si vous désirez combiner l’utilisation d’un lecteur média performant pour votre site et la redistribution vidéo, le service Wizzard Media vous permet de le faire. Wizzard absorbe les vidéos que vous publiez sur un fil RSS, les redistribue via TubeMogul et vous permet de générer un lecteur média qui est personnalisable. Ce lecteur permet le partage via le courriel, FaceBook et Twitter, il permet d’obtenir le code-source, le téléchargement, l’abonnement sur iTunes et autres fonctions. Vous pouvez aussi configurer le lecteur pour qu’il puisse afficher le dernier épisode publié ou un épisode déterminé. Oh, et il est visible sur l’iPhone!

La courbe d’apprentissage
Bien sûr, l’usage de ces outils vous demandera d’apprendre de nouvelles plateformes, de nouvelles fonctions et de nouvelles façon de faire. J’ai appris à le faire à tâtons alors que certains des outils actuels n’existaient même pas. Mais tout cela pourra vous permettre de rejoindre plus d’auditeurs et surtout, permettra à ceux-ci de s’abonner périodiquement à votre podcast et de l’écouter où et quand bon leur semble.

J’ai hâte de vous regarder sur mon iPhone.

Photographie par Christopher S. Penn


À propos de cet article