Dans les coulisses du podcast des Club HEC

Depuis peu, je participe à une nouvelle initiative intéressante pour le réseau de HEC Montréal. Une fois par mois, je produirai une capsule audio qui sera publiée à l’intérieur du réseau des club HEC. Le but étant de partager les succès des anciens étudiants, des enseignants et des conférenciers invités. Chose non négligeable, ça servira aussi à amener un peu plus de dynamisme à l’intérieur du réseau.

Savoir s’adapter
Ce projet est très différent de mes projets personnels de baladodiffusion comme QuébecBalado ou MacQuébec. QuébecBalado a toujours été plus personnel et MacQuébec est un projet fait avec des amis sur une passion commune pour les produits Mac.

D’ailleurs, je ne crois pas avoir jamais partagé avec vous mes projets professionnels de podcasting, et ils sont nombreux depuis les deux dernières années. Évidemment, ils sont très différents de mes initiatives personnelles dans le style, mais la même qualité se retrouve dans chacun d’eux. Pour le projet des HEC, je fais moi-même l’animation. J’ai choisi soigneusement chacun des ingrédients en fonction de la cible et en fonction de l’institution. Le produit fini représente le HEC dans l’oreille du public, après tout. J’ai donc utilisé un ton sobre mais familier, une musique dynamique et jeune mais pas trop, et le style du montage tiens plus du reportage que de l’entrevue. En fait, le but est de mettre en vedette les individus et mes commentaires viennent introduire, mettre en contexte ou supporter ce que les gens font comme intervention.

Vous en conviendrez, le produit est professionnel, efficace, accessible et coule de source.

Les premiers pas
Chaque podcast a sa personnalité et sa vie propre, au-dela de la personnalité de celui qui le produit et de son animateur. Pour ce premier épisode, j’ai eu le plaisir d’interviewer Jacques Nantel. Monsieur Nantel est professeur titulaire et secrétaire général à HEC Montréal. Figure respectée du marketing, l’entretien a eu lieu suite à sa conférence du 5 novembre dernier intitulée “La crise: saurez-vous en tirer des leçons plus vite que vos clients?”

Monsieur Nantel est un excellent communicateur et je crois que ça s’entends sur l’enregistrement. J’ai d’ailleurs fait un pré-test à l’intérieur de mes réseaux sociaux (le podcast n’a pas encore été dévoilé à l’intérieur des réseaux HEC) et déjà près de 100 personnes l’ont écouté et quelques uns s’y sont déjà abonnés. On m’a d’ailleurs dit qu’on aurait voulu entendre davantage: il n’y a rien comme créer de l’attente pour le prochain épisode! Pour les membres des club, l’épisode peut-être consulté sur la page du club finance.

Être un «outsider»
Je n’ai pas étudié au HEC. J’y suis confronté à chaque fois que je fais de nouvelles rencontres lors de ce projet: on me demande immanquablement mon année de promotion, ma concentration d’études, etc. C’est que malgré tout, l’attachement est très fort face à cette école. Je prends conscience que la reconnaissance de la part des intervenants à mon égard se fait alors beaucoup plus sur ce que je suis, sur mon parcours personnel et ce que j’accomplis plus que sur mon appartenance à cette grande institution. L’un équivaut l’autre.

Être un outsider est intéressant car ça me permet de voir les choses avec un oeil neuf, un oeil extérieur. Et d’avoir la chance d’y être invité par les gens de l’intérieur permet des rencontres très enrichissantes, comme celle avec monsieur Nantel d’ailleurs.

Vous pouvez vous abonner gratuitement au podcast des club HEC sur iTunes.

Vous pouvez aussi télécharger le fichier MP3 à partir de ce lien.

Bonne écoute!


À propos de cet article